top of page

Portraits de Roses

Portraits de roses, est un projet né d’une envie de mettre en avant des
femmes qui ont un jour eu à combattre le cancer du sein.
Immortaliser, leur regard, leur force, leur beauté et le changement de leur corp et son acceptation.


Une série de portraits de dix femmes qui ont fait preuve d’une grande
résilience.

Pour chacune d’entre elles, vous retrouverez une photo en couleur, pour
marquer leur beauté avec comme compagnons la nature. Mais aussi une
photo en noir et blanc pour accentuer leur personnalité, leur caractère, leur force.

Un texte, écrit par chaque femme ou à quatre mains ensemble, accompagne les portraits. Comme un moment d'écriture pour raconter leur histoire, leur ressenti et le changement effectué grâce à leur maladie. 


Laisser une trace, un témoignage de leur combat.

Par ce nouveau chemin de vie qui s'est imposé à moi, J'ai décidé d'apprécier chaque moment de ma nouvelle vie, comme une renaissance.

Vivre d'amour, de partage et de bonnes choses. Prendre conscience de cette richesse d'être en vie et de toujours rebondir quoiqu'il advienne.

Ma philosophie, vive la vie !

PATRICIA

 

Grâce à une surveillance annuelle (Ne la négligeons JAMAIS surtout) En octobre 2018, c'est mon tour à 49 ans de devoir affronter 1 puis 2 cancers du Sein. Je m'accroche. Je me soigne. Je participe aux soins de supports (IETO 37 et La Ligue Contre le Cancer). Je fais de magnifiques rencontres. Je découvre l'Association "Au Sein des Femmes". Je suis entourée et je VIS. Il y a un AVANT / PENDANT et surtout un APRES maladie avec une nouvelle vie à inventer.

"Le Passé est Souvenir - Le Futur est à Venir - LE PRESENT EST A SAISIR"

MURIEL

La nouvelle est dure à encaisser pour une jeune femme à l'aube de ses trente ans, qui profité de la vie et de sa famille. C'est avec l'aide de ses proches qu'elle affronte toutes les étapes du cancer avec positivité et force. La chimiothérapie et une mastectomie qui fatiguent et fait perdre une part de féminité, qu'il faut de nouveau apprendre à aimer et assumer                                                 AURORE

Il faut apprivoiser le nouveau regard sur soi lors de la maladie.

La perte des cheveux, une part de féminité qui s'envole. Mais il faut surtout de nouveau s'aimer.

La maladie, on doit lui sourire plus que la subir pour y arriver, c'est là le chemin de la guérison

Force et courage

SYLVIE